Site web réalisé par :

Anne CLEMENT

Elien FERRE

Jules TINGHIR

et Théophane TROCHU.

Travaux Personnels Encadrés

La Musique et les Plantes

Les plantes ont un sens du toucher, leur permettant de se raidir en réponse au vent et une sensibilité aux nutriments. Elles réagissent à la lumière et à la chaleur aussi. N’auraient-elles pas une sensibilité au son telle que la musique affecterait leur croissance ? Si ces jardiniers ou planteurs qui chantent et font écouter de la musique à leurs plantes n’agissaient pas de façon si insolite qu’elle n’y paraît ?

C’est en effet ce que Joël Sternheimer a essayé de démontrer. Sachant qu’il ne pourrait avoir de résultat et aucune crédibilité en utilisant une partition au hasard, Sternheimer ne choisit pas n’importe quel morceau de musique. Par des calculs physiques et biologiques simples, Sternheimer a développé la protéodie. Il s’agit donc de l’élément principal de nos recherches car sans elle, nous ne pourrions rien démontrer car il s’agit bien d’un morceau spécifique. Des chercheurs l’ont exposé à des plants de tomates, nous l’avons, nous, exposé à des plants de haricots nains phaseolus vulgaris. Cette protéodie agirait sur la protéine qui crée l’hormone de croissance des plantes et donc accroîtrait la taille de la plante plus rapidement. C’est ce à quoi Sternheimer s’est intéressé et ce sur quoi nous nous interrogeons : la musique aurait-elle un véritable effet sur les plantes ?

Ayant reparti les tâches habilement au sein du groupe, les résultats sont très vite concluants. Pour certifier la véracité de nos résultats et non pas qu’ils soient le fruit du hasard, l’expérience est recommencée trois fois dans les conditions favorables pour le développement attendu. Nous continuons les recherches durant le développement pour être bien sûrs d’avoir confronté toutes nos sources et que certains éléments suspects soient parfaitement fiables.

C’est ainsi qu’une première partie va s’intéresser aux antécédents expérimentaux et autres recherches tandis qu’une seconde partie s’attardera sur l’explication du mécanisme biologique concernant la plante et l’auxine (hormone de croissance). Une dernière partie illustrera nos recherches et expectations exposant les expériences que nous avons effectuées.